{NEWS} -

Retour
Nouveaux nids douillets pour les couples de Pèlerins
22/01/2015
Nouveaux nids douillets pour les couples de Pèlerins

Bonjour à tous,

Samedi 10 janvier au matin, une partie de la Team LOANA s’est rendue à Nancy pour donner un coup de pouce à Messieurs Patrick Behr et Régis Chozalski. Le but : Changer le nichoir pour Faucons pèlerins sur la basilique Notre Dame de Lourdes. Sacs de gravats sur le dos, les 254 étroites marches ont été avalées d’un coup d’un seul sans une goutte de sueur (ou presque), et un nichoir tout neuf construit par Patrick a remplacé l’ancien. Les cloches sonnent midi et résonnent dans nos oreilles (sans nul doute pour nous féliciter). Le faucon observé par Thomas à 10h sera certainement ravi de son nouveau logis. La reproduction qui s’effectue depuis plusieurs années à Notre Dame est en bonne voie pour 2015.

 

Rebelote, Mercredi 14 janvier à la cathédrale de Toul cette fois, Nicolas, le maître des clefs (ou passe-partout pour les intimes), nous ouvre la voie grâce aux bons conseils de Patrick et des deux bénévoles qui surveillent activement le site (j’ai nommé Wilfrid et Myriam). Quelques détours dans le labyrinthe pour accéder à la tour Sud et quelques carcasses d’oiseaux plus tard (le pèlerin est un sacré chasseur !), Nicolas a pu recharger le  nichoir en substrat et offrir un lit douillet au couple de Pèlerins. Celui-ci a été observé à 11h en vol dans le (superbe) ciel gris de Toul. La reproduction serait une première pour le site, croisons les doigts !

 

Pour finir en beauté, le nichoir posé sur pylône électrique dans le sud meusien (première expérimentation au niveau national. Quand même!) a attiré une nouvelle fois un couple de Pèlerins. Dernière observation en date, mardi 13 janvier avec la femelle sur le nichoir et le mâle sur un bras  du pylône. L’année précédente avait été un franc succès avec 3 jeunes à l’envol. Souhaitons au couple une belle lune de miel pour cette saison.

 

Clément Brunet , Thomas Armand, Margaux Ruiz (les trois mousquetaires de LOANA)


Photo: Patrick Behr