{NEWS} -

Retour
Quand le Campagnol fait monter l hippodrome sur ses grands chevaux
10/11/2017
Quand le Campagnol fait monter l hippodrome sur ses grands chevaux

Tout commence par une rencontre avec Agrivair, filiale environnementale de Nestlé Waters  en charge de la protection de la ressource en eau autour de Vittel (88). M. Klotz (Agrivair) nous fait part d'une situation délicate à gérer sur l'hippodrome de Vittel (88) du fait de l'explosion cyclique et récurrente  des populations de campagnols.

Suite à une récente rencontre sur le terrain entre Agrivair, la société des courses de l'hippodrome de Vittel et LOANA pour appréhender la problématique "Campagnols", il est envisagé de réfléchir à la mise en œuvre d'un plan de lutte raisonnée, plutôt que d'avoir recours à des campagnes d'empoisonnements (de toute façon interdites puisque ce secteur se situe sur le bassin-versant des eaux de sources "Vittel-Contrex").

Les grandes lignes de ce plan de lutte raisonnée seraient les suivantes :

- Ajuster la période d'intervention du piégeage mécanique ayant lieu sur les pistes de courses chaque année. En concentrant le piégeage sur les mois les plus favorables (à savoir l'automne et l'hiver), on impactera ainsi efficacement le pool des campagnols reproducteurs .

- Mettre en œuvre des perchoirs mobiles à rapaces pour favoriser la prédation naturelle sur la zone non piégée chaque année de façon à diminuer le rôle de réservoirs aux populations de campagnols

- Maintenir une végétation rase sur l'ensemble de l'année pour faciliter le repérage des proies par les prédateurs

- Travailler régulièrement le sol de façon légère (herse, décompacteur, scarificateur) dès que cela s'avère possible afin de détruire un grand nombre de galeries.

- Favoriser la reproduction des prédateurs naturels par le biais d'aménagements légers (ex: tas de bois-pierres pour reptiles et petits mustélidés, nichoirs à rapaces diurnes et nocturnes etc.)

Un monitoring concernant la densité de campagnols par la méthode de la diagonale indiciaire sera mis en œuvre sur deux années afin d'apprécier la complémentarité des méthodes utilisées.

Un beau partenariat qui au-delà d'être innovant fera peut être mûrir d'autres idées de perchoirs à rapaces dans notre campagne lorraine.

La team "agroforesterie" de LOANA